• Sandrine Dumazer

Phobies


Les phobies concernent 20% de la population française.


Lorsque l’anxiété, émotion banale et courante, devient trop importante, les sensations sont désagréables et génèrent fébrilité, tension ou inconfort. Peut s'ensuivre à moyen terme une désorganisation comportementale et l'évitement subséquent de situations devenues phobogènes.

Une phobie peut apparaître brutalement à n’importe quel moment de la vie et peut disparaître aussi soudainement (le phénomène disparaît seul dans 50% des cas et dans l’année d’apparition). Il existerait 3 grandes familles de phobies : - Les phobies simples (ou spécifiques), très fréquentes : peur des serpents, des orages… - L'agoraphobie (peur des espaces ouverts : carrefours, moyens de transport). Les agoraphobes ont souvent, pendant l’enfance, des antécédents d’angoisse de séparation sévère. - La phobie sociale (peur des autres) On parle de phobie intense si

1) L’évitement est absolu ;

2) si la situation phobogène exige une confrontation pluriquotidienne et

3) si plusieurs phobies s’associent (dans 40% des cas, agoraphobie et phobie sociale sont concomitantes). Aujourd'hui les phobies se traitent et des solutions existent. Il s'agit notamment de comprendre ce qui maintient le trouble, et de permettre au sujet de développer tout un répertoire de comportements, de modes de pensées et de nouvelles compétences. Les techniques d'exposition font partie des exercices qu'il s'agit d'adapter à la prise en charge de chacun.

Jean Philippe Roussac Psychologue - Loriol du Comtat

https://www.psychologue-jean-philippe-roussac.fr/


12 vues

Élan de Vie 

 5 traverse du Bourguet

30400 Villeneuve les Avignon

Tél : 06 02 14 09 59

zermadu@hotmail.com

Massage ne se substituant en aucun cas à des séances de kinésithérapie.

Responsable de la publication

Sandrine Dumazer

SIRET 817 691 017 00013