• Sandrine Dumazer

Enfance violée

Mis à jour : mars 14


Enfance violée

"Un enfant violé par un pédophile, c'est une enfance violée, volée, détruite. Il y a l'avant et l'après. C'est la perte définitive de l'innocence. C'est une enfance d'angoisses face aux adultes, de peurs à une simple consultation chez le médecin, d'inquiétudes face à des hommes inconnus ou des membres de sa propre famille, à ses voisins, c'est une incapacité à se protéger et à dire non, c'est aussi la peur d'être simplement touché ne serait ce que pour recevoir une embrassade des personnes qui l'aiment. C'est l’incapacité de parler aux adultes pour se protéger, l'incapacité de dénoncer. Ce sont aussi des adultes qui ne vous croient pas ou qui se taisent. C'est la culpabilité. Une enfance violée ce sont des images qui reviennent en boucle, mais c'est aussi la sensation physique qui ne quitte pas cet enfant et qui va "devoir" grandir avec, et qui devra entreprendre des thérapies, pour se reconstruire sur une pseudo réparation qu'il est quasiment impossible à faire. Même son cerveau est impacté physiquement par ce ou ces viols, la neuroscience et les IRM l'ont démontré. Tous les adultes ne sont pas dans la capacité d'être résilients, et beaucoup garderont à jamais les cicatrices qui se réveilleront à chaque tentative d'établir une relation amoureuse tout le long de sa vie. Sans compter sur la bienveillance de certaines personnes qui seront là pour rappeler à cet enfant devenu adulte qu'il n'a pas été capable d'avoir une vie conjugale normale. Le coup d'estocade en somme. Un enfant violé par un pédophile c'est une enfance volée avec des conséquences sur toute sa vie durant et ça jusqu'à son dernier souffle."

SD. _


544 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Élan de Vie 

 5 traverse du Bourguet

30400 Villeneuve les Avignon

Tél : 06 02 14 09 59

zermadu@hotmail.com

Massage ne se substituant en aucun cas à des séances de kinésithérapie.

Responsable de la publication

Sandrine Dumazer

SIRET 817 691 017 00013