• Sandrine Dumazer

Thérapies analytiques de groupe


Thérapies analytiques de groupe - Psychothérapie de groupe Vaucluse

Principes :


Il s’agit d’un mode de traitement des troubles psychiques qui peuvent se manifester dans le cadre des relations qu’un individu entretient avec son environnement familial, social ou professionnel. Ces troubles psychiques ont des répercussions sur les relations aux autres et engendrent souvent un isolement lié à un sentiment d’exclusion (difficulté de trouver sa place et de s’affirmer). En retour, cet isolement peut contribuer à aggraver les troubles psychiques de la personne concernée. Les thérapies de groupe doivent aider à mieux vivre cette situation.


Fonction auto-soignante :


Chacun d’entre nous possède en lui une fonction auto-soignante. Il suffit souvent de se concentrer sur un sujet donné (via l’écoute d’un autre ou des autres) pour oublier un temps sa souffrance. Cet oubli momentané de sa souffrance peut, à force d’être réitéré favoriser un travail de compréhension de cette souffrance. C’est sur cette base que fonctionnent la plupart des groupes thérapeutiques.

Principe de résonance :


Il existe, dans la situation de groupe une stimulation de cette fonction « auto-soignante ». La présence des autres, leur parole, leur façon d’écouter et de réagir, leur façon d’être provoquent en chacun des « résonances » (cela me fait penser à …). Cette ouverture ainsi créée permet de prendre de la distance par rapport à ses difficultés, que l’on croit ne pas pouvoir modifier, parce qu’on les attribue à des causes extérieures. La confrontation aux autres peut apporter un soutien et un allègement de la souffrance (qui sont d’ailleurs les premiers pas dans la psychothérapie).

Déroulement d’une thérapie analytique de groupe :


La technique utilisée est usuellement la verbalisation ou la mise en scène des situations liées à une difficulté personnelle. Par ailleurs, on peut utiliser des médiations (techniques de soin, techniques d’expression non verbale, techniques artistiques). Dans l’analyse de groupe, les membres s’expriment verbalement et échangent librement. Les dialogues des membres entre eux et avec le thérapeute aident à comprendre et résoudre les problèmes ou les difficultés rencontrées dans les situations de groupe. Chaque membre étant différemment impliqué, il pourra progressivement modifier sa façon de comprendre ses difficultés relationnelles et sa façon de se comporter et d’agir au sein d’un groupe. Le groupe s’organise autour de 4 règles principales :

  • Dire ce qui vient à l’esprit ici et maintenant (principe de l’association libre) ;

  • Respecter le secret du groupe (règle de discrétion) ;

  • S’abstenir de se rencontrer en dehors des séances (règle d’abstinence) ;

  • Et participer régulièrement aux séances (règle d’assiduité).


Psychodrame de groupe :


Dans le psychodrame de groupe, chacun peut mettre en scène et jouer une situation de sa vie actuelle ou passée. Cette mise en scène permet, avec l’aide des autres et du thérapeute, de mieux comprendre ce qui s’est passé dans cette situation. Le psychodrame se déroule généralement en 3 phases :


  • Préparation (le groupe cherche un thème à jouer. Celui qui propose un thème choisit ceux qui joueront les personnages de la situation avec lui) ;

  • Jeu (chacun participe, soit comme acteur, soit comme spectateur) ;

  • Analyse (chacun exprime ensuite ce qu’il a ressenti et ce que la situation jouée a évoqué pour lui. Le thérapeute aide à la compréhension de la mise en scène de chacun).

Personnes concernées :


Le groupe est idéalement composé de 5 à 8 personnes. Il existe des groupes composés de personnes souffrant des mêmes symptômes ou des groupes réunissant des personnes souffrant de troubles psychiques et/ ou somatiques divers. Dans ce dernier cas, les expériences sont plus variées, ce qui permet une ouverture à des façons d’être et de penser différentes.

Durée et coût :


Généralement les séances ont lieu une fois par semaine durant 1 à 2 heures et pendant 1 à 2 ans. La composition du groupe ne varie pas. Le coût d’une thérapie varie en fonction des lieux de soin. Dans les établissements publics, les soins sont pris en charge par la Sécurité Sociale. Dans les organismes privés, (clinique ou institut) ou en cabinet libéral, le coût d’une séance est de 30 euros environ.


Jean Philippe Roussac - Psychologue Loriol du Comtat

Élan de Vie 

 5 traverse du Bourguet

30400 Villeneuve les Avignon

Tél : 06 02 14 09 59

zermadu@hotmail.com

Massage ne se substituant en aucun cas à des séances de kinésithérapie.

Responsable de la publication

Sandrine Dumazer

SIRET 817 691 017 00013